Communiqué de presse – Champ-de-Mars : A défaut d’Anne Hidalgo, les Parisiens à la manœuvre

Communiqué de presse 

Champ-de-Mars :
A défaut d’Anne Hidalgo, les Parisiens à la manœuvre

Le nouveau projet d’exploitation et de sécurisation de la Tour Eiffel dévoilé ce matin dans Le Parisien doit être l’occasion de remettre à niveau l’emblématique site du Champ-de-Mars. La Maire de Paris ne peut se contenter d’engranger plus de 20 M€ de redevances annuelles de la société d’exploitation de la Tour Eiffel sans en réinvestir une partie pour redonner un nouveau souffle au site, au-delà du périmètre immédiat autour de la tour qui va être repensé.

Face à l’inaction de la Mairie de Paris, l’association des Amis du Champ-de-Mars lance un appel à projets pour redonner une ambition à ce site emblématique de Paris. Plus qu’un appel à projets, cette démarche constitue surtout un véritable cri d’alarme sur l’état d’abandon du site.

Depuis de trop longues années, l’un des espaces de respiration les plus importants de Paris intramuros est délaissé : les fontaines ne sont plus en eau, les allées ne sont pas entretenues, le manque de propreté a conduit à l’invasion de rats, les installations sanitaires sont sous-dimensionnées et  les végétations sont en mauvais état.

Le site souffre d’une exploitation trop importante, défigurant une identité si forte qu’elle draine chaque année 21 millions de touristes. Le Champ-de-Mars est trop fréquemment accaparé pour des opérations événementielles, privant les touristes et les Parisiens de ses usages habituels dans une ville toujours plus stressée. La sécurité y est de moins en moins assurée, sans parler du fléau des ventes à la sauvette ou encore de la circulation chaotique faute de régulation des cars de tourisme.

La question de la gouvernance du site est majeure c’est pourquoi les élus les Républicains au Conseil de Paris souhaitent qu’un responsable unique en prenne la responsabilité, à l’image du conservateur des Tuileries ou du jardin du Luxembourg.