Communiqué de presse – Voies sur berges : la mairie nous enfume

Communiqué de presse

Voies sur berges :
la mairie nous enfume

La main sur le cœur, Anne Hidalgo avait promis qu’elle fermait les voies sur berges au nom de la lutte contre la pollution. Pourtant, dès le début du projet, la Mairie de Paris a refusé de faire toute la transparence sur la mesure de la pollution sur les voies sur berges et les axes de report. En effet, avant la fermeture des quais bas, les élus les Républicains au Conseil de Paris avaient demandé à ce que de nouveaux capteurs soient installés par Airparif pour disposer de mesures précises et de comparaison avant et après. La mairie s’y était opposée encore en septembre dernier. Malgré cela, Le Parisien annonce ce matin que la pollution s’est bel et bien déplacée telle que les élus LR l’avaient annoncé atteignant +10% d’émissions sur le quai Henri IV ou +5% sur le boulevard Saint Germain.La Maire de Paris n’a de cesse de rappeler la responsabilité pénale des élus qui n’agissent pas contre la pollution. Qu’en est-il de la sienne avec un tel échec, 3 ans de communication intense et après le plus grave pic de pollution en 10 ans en décembre dernier ? Il est temps qu’Anne Hidalgo s’attache désormais à réduire enfin efficacement la pollution en arrêtant de faire de Paris un gigantesque embouteillage.