« Alain Juppé ne doit pas faire comme Charles Aznavour avec des adieux à la scène chaque année » selon le sénateur Pierre Charon (Public Sénat)