Communiqué de presse – Fermeture de la voie Georges Pompidou, le juge sanctionne la décision autoritaire de la maire de Paris

Communiqué du groupe Les Républicains et Indépendants

Le tribunal administratif de Paris annule la décision de la maire de Paris de fermer à la circulation la voie sur berges Georges Pompidou, en raison des  «  inexactitudes, omissions et insuffisances cumulées de l’étude d’impact » comme l’avait dénoncé à plusieurs reprises le groupe les Républicains et Indépendants.

En d’autres termes, le tribunal administratif a relevé que l’étude d’impact ne permettait pas au public d’être parfaitement informé sur la nature du projet et que son insuffisance privait le Conseil de Paris de la possibilité de se prononcer en tout état de cause. D’ailleurs, en situation réelle, loin de toute « évaporation », tout le monde a pu constater les conséquences négatives de ce projet qui n’a fait que reporter la pollution et le bruit au plus près des habitations. Aucune mesure compensatoire n’a été prise, là encore au mépris de la réglementation, pour pallier le doublement du bruit nocturne dans certains quartiers.

C’est ce passage en force permanent, contre son opposition, contre l’avis de l’autorité environnementale et de la commission d’enquête, contre tous les arrondissements limitrophes concernés, contre tous les élus de la proche couronne qui est ici sanctionné.

Après l’annulation de la délibération sur les panneaux publicitaires, et les 40 M€ de recettes perdues, la justice administrative rappelle à la Maire de Paris une évidence : elle n’est pas au-dessus des lois et elle ne peut décider seule contre tous.