Communiqué de presse – Faux contrôles du stationnement à Paris et verbalisations non conformes :  la Ville de Paris doit dénoncer le contrat

Communiqué du groupe Les Républicains et Indépendants 

Les Sénateurs de Paris, Catherine Dumas et Pierre Charon, la présidente Florence Berthout et les élus LRI au Conseil de Paris s’inquiètent des informations diffusées par la presse concernant la société STREETEO en charge de l’organisation du contrôle du stationnement payant dans près des deux tiers de la capitale depuis le début de l’année.

Début janvier, des agents verbalisateurs ont été interpellés pour conduite sans permis et contrôle positif au cannabis.

Cette semaine la presse a révélé que des agents de cette société étaient enjoints, par leur hiérarchie, à enregistrer depuis leurs bureaux des listes entières de plaques d’immatriculation dans l’unique but de gonfler artificiellement les statistiques d’activité et répondre ainsi aux objectifs chiffrés de 50000 contrôles quotidiens imposés par la Ville de Paris.

Il apparait par ailleurs que l’équipe des agents dûment assermentés ait été renforcée par des personnes non habilitées, ce qui expose encore davantage les forfaits post stationnement (FPS) à contestation juridique.

Alors que la Ville de Paris subit ces dernières semaines une série d’annulations de décisions municipales contraires au droit, la Maire de Paris doit faire toute la lumière sur ces informations, comme le réclamait le groupe LRI au dernier Conseil de Paris en demandant un audit indépendant. Au prochain Conseil de Paris, le groupe LRI proposera de mettre un terme au contrat avec Streeteo, la confiance dans ce prestataire étant manifestement rompue.