Archives pour la catégorie Presse

Communiqué de presse – Signature des 30 propositions de la chasse française et ruralité

Communiqué de presse

Paris, le 30 mai 2017

François BAROIN, Chef de file des Républicains pour les élections législatives, vient de signer ce matin, au siège de la Fédération Nationale des Chasseurs, les 30 propositions de la chasse française et ruralité que le monde de la chasse a soumis à tous les partis politiques qui ont des candidats aux élections législatives.

Il était accompagné de Christian JACOB, Président du Comité de campagne pour les élections législatives, de Pierre CHARON, secrétaire national à la chasse des Républicains et de Daniel FASQUELLE.

Pour François BAROIN, les réformes proposées par la Fédération Nationale des Chasseurs sont toutes des mesures de bon sens qui doivent placer la chasse au cœur de la biodiversité et du développement de nos territoires ruraux. Les valeurs rurales que les chasseurs défendent sont des valeurs fortes de notre société française. Le droit de chasser librement fait aussi partie des acquis de la République. Nous privilégions l’écologie pragmatique et refusons les nombreuses instrumentalisations et volontés idéologiques de mettre l’environnement, les chasseurs, les agriculteurs sous cloche.

Dans le prolongement des engagements pris et tenus par Les Républicains aux régionales, cette signature s’inscrit dans la volonté de renforcer l’organisation associative du monde de la chasse en transférant des compétences nouvelles, en réformant l’Agence Française pour la Biodiversité, et en simplifiant la pratique de la chasse qui est toujours la troisième activité de loisir des français.

François BAROIN partage la très forte inquiétude du Président des Chasseurs, Willy SCHRAEN, et de l’ensemble des chasseurs de France, provoquée par la nomination surprise de Nicolas HULOT à la tête d’un ministère qui gère la chasse et qui influencera les politiques agricoles et rurales. Pour les Républicains, un tel choix du Président de la République démontre le peu d’intérêt et de considération pour la chasse et les chasseurs et plus largement pour les ruraux, en rupture avec ses promesses de campagne.

C’est pour cette raison que François BAROIN souhaitait s’engager clairement et par écrit sur les 30 propositions de la chasse française.

Il faut passer d’un climat de défiance permanent à l’égard du monde de la chasse et de ses pratiques à un contrat de confiance.
L’ensemble des candidats investis sous l’égide Majorité pour la France recevront dès cet après-midi les 30 propositions de la chasse française qui vont faire l’objet de rencontres dans les départements avec les présidents des fédérations départementales des chasseurs.

Pour François BAROIN, la chasse est un formidable atout pour nos territoires ruraux et pour la défense de nos valeurs, et illustre parfaitement une part incontournable de l’identité française.

Pierre CHARON
Sénateur de Paris
Conseiller de Paris
Secrétaire national chargé de la Chasse

>> Télécharger les 30 propositions de la chasse française

 

Communiqué de presse – Voies sur berges : la mairie nous enfume

Communiqué de presse

Voies sur berges :
la mairie nous enfume

La main sur le cœur, Anne Hidalgo avait promis qu’elle fermait les voies sur berges au nom de la lutte contre la pollution. Pourtant, dès le début du projet, la Mairie de Paris a refusé de faire toute la transparence sur la mesure de la pollution sur les voies sur berges et les axes de report. En effet, avant la fermeture des quais bas, les élus les Républicains au Conseil de Paris avaient demandé à ce que de nouveaux capteurs soient installés par Airparif pour disposer de mesures précises et de comparaison avant et après. La mairie s’y était opposée encore en septembre dernier. Malgré cela, Le Parisien annonce ce matin que la pollution s’est bel et bien déplacée telle que les élus LR l’avaient annoncé atteignant +10% d’émissions sur le quai Henri IV ou +5% sur le boulevard Saint Germain.La Maire de Paris n’a de cesse de rappeler la responsabilité pénale des élus qui n’agissent pas contre la pollution. Qu’en est-il de la sienne avec un tel échec, 3 ans de communication intense et après le plus grave pic de pollution en 10 ans en décembre dernier ? Il est temps qu’Anne Hidalgo s’attache désormais à réduire enfin efficacement la pollution en arrêtant de faire de Paris un gigantesque embouteillage.