• Pierre Charon

People et politiques, petits services entre amis ?

C'est une règle non-écrite de la présidentielle, un héritage des années Mitterrand : avant d'être l'élu du peuple, un bon candidat doit commencer par être celui des "people". De Line Renaud à Gims, en passant par Didier Barbelivien et Faudel, gros plan sur les liens entre les artistes et la politique.


Alors engagement citoyen ou ralliement intéressé ? Pourquoi les artistes acceptent-ils de faire estrade commune avec des candidats ? Et pourquoi rechignent-ils tant à s'afficher aujourd'hui ? Comment les états-majors négocient-ils des soutiens qui ne se révèlent d’ailleurs pas toujours gagnants ? Et jusqu’où certains politiques ont-ils pu aller pour venir en aide à leurs soutiens les plus populaires ?


Complément d'enquête revient sur les services dont a bénéficié Johnny Hallyday, en particulier quand Jacques Chirac était président de la République.